Tendances maquillage


Maquillage, Tendances / vendredi, décembre 7th, 2018

l LES SERIES AMERICAINES, INFLUENCES MAKE-UP l

Leurs visages sont gravés dans les esprits de toutes les femmes, elles sont ces icones new-yorkaises qui nous font rêver et qui nous emportent dans leurs quotidiens autant que nous les emportons dans le nôtre. Impertinentes, définitivement modernes, innocentes ou manipulatrices, assurément séductrices, il est temps de décrypter leurs secrets.

Je vous livre leurs daily make-up à reproduire selon vos coups de cœur avec votre maquilleur à domicile.

l COMMENT SE MAQUILLER COMME… BLAIR ? l

Reine de la maîtrise et beauté aristocratique, Blair est le symbole des sommets de la perfection new yorkaise. Entre subtilité et savoir-faire, son maquillage se mêle avec ingénuité à ces précieuses tenues.

TEINT DE POUPEE. Avec son iconique teint de marbre, Blair joue d’une image d’aristocrate empruntée au temps de la royauté française. Un maquillage qui demande avant tout une dose minimale de bronzage, puis un teint travaillé en nude avec une imperceptible touche de blush rosé sur les pommettes.

DELICATE TOUCHE DE MASCARA. Blair parie sur un naturel tout juste sublimé par une légère touche de mascara. Ses cils soulignent ainsi délicatement la forme de son œil sans chargé son regard. Un peu d’innocence derrière lequel une manipulatrice hors pair se cache.

SMOKEY NUDE SUR LES PAUPIERES. Signature du make-up de Blair, ce jeu de fards à paupières porte toute la noblesse de son regard. Entre teintes taupes et marronnées, il naît sur la paupière mobile, se fond jusqu’à son sourcil et se perd jusque sous son œil.

A CHAQUE SITUATION SON ROUGE A LEVRES. C’est sans conteste à travers le choix de son rouge à lèvres que Blair exprime son humeur autant que ses intentions. En fraîcheur au petit-déjeuner grâce à un rose clair ou une touche de gloss transparent. En innocence maîtrisée au déjeuner à travers un teint bois de rose. En gloss d’un rouge intense au dîner dans un jeu délibérément fatal.

L’expert indispensable ? Son esthéticienne. La maîtrise absolue que requière son personnage demande une attention sans faille à tous les détails. Emblème de cette perfection : la ligne parfaite de ses sourcils qu’elle doit sans aucun doute au travail méticuleux et régulier d’une esthéticienne de haute-voltige qui l’accompagne aussi bien à New York qu’à Paris.

l COMMENT SE MAQUILLER COMME… SERENA ? l

Enjouée, mais revancharde, naturelle, et intensément sensuelle, Serena est l’image même de l’américaine de l’Upper East Side accompagnée d’une légère touche Californienne.

TEINT ENSOLEILLE. Définitivement californienne quand il s’agit de teint et de joie de vivre, Serena joue de sa carnation naturellement dorée avec un fond de teint ton sur ton réhaussé d’une discrète touche abricotée sur les pommettes.

MASCARA ASSUME. Serena joue du mascara à l’américaine. Volume et générosité sont de rigueur pour donner à son regard une touche charbonnée renforcée par du khôl. Un brin mystérieux et impérieux.

PAUPIERES IRISEES. Touche de peps, son fard à paupière légèrement corail illumine sa paupière supérieure tandis que le contour de l’œil profite de l’éclat d’un beige irisée. Un jeu de fards à garder sous la main tant il réveille le visage et le teint.

LEVRES NUDES. Avec son teint et son regard sensuellement travaillés, la new yorkaise associe rouges à lèvres ou gloss tout en discrétion. D’une teinte à peine rosée ou corail, d’une touche tout juste brillante, elle donne à ses lèvres le rôle de la balance et de l’innocence.

L’expert indispensable ? Son coiffeur coloriste. Sa chevelure d’un blond doré est sans conteste l’emblème de sa beauté enjouée. Tout en reflets, contrastes et générosité, sa couleur unique est le fruit du travail d’un coloriste qui sait écouter et mettre son savoir-faire au service d’une personnalité. Un expert précieux que chacune d’entre nous devrait prendre le temps de dénicher.

l COMMENT SE MAQUILLER COMME… CARRIE ? l

New Yorkaise par excellence, intemporelle et fashion addict, elle croque dans la grosse pomme à pleine dent. Une énergie sublime qu’elle porte fièrement sur son visage.

TEINT BRONZE. Son caractère ensoleillé, elle aime à le porter sur son visage en pariant sur une carnation dorée et gourmande. Attentive à la santé de sa peau, elle n’opte pas pour l’over-exposition au bronzage mais à de petites astuces dont vous pouvez jouer avec plaisir. Une poudre bronzante déposée finement sur la peau de son visage comme de son décolleté pour un rendu uniforme et aérien, une touche corail sur les pommettes et une poudre nacrée sur l’arête du nez, le haut des pommettes et le menton pour un teint aussi maîtrisé que pétillant.

MASCARA EN VOLUME. Eternelle touche américaine, le mascara joue de volume autant que de longueur dans un jeu de regard tendre et sensuel. Un jeu qui se poursuit avec la franche touche de khôl qui entoure son regard azur. Un contraste puissant qui ne laisse pas indifférent.

PAUPIERES CONTRASTEES. Jeu pétillant et intense dans le même temps, Carrie se saisie de deux ombres à paupières : une maronnée un brin nacré et définitivement intense et une seconde d’un léger beige sablé. La seconde sert de base venant illuminer l’ensemble du regard, la première se pose sur l’extérieur dessinant un regard impérieux. Une touche dorée sous le sourcil et le tour est joué.

LEVRES NUDES. Question d’équilibre et d’élégance, la bouche se fait discrète. Teinte ultra-nude tout juste réchauffée d’une pointe de gloss sur le centre des lèvres, elles laissent toute la place à la carnation bronzée et au regard de biche.

L’expert indispensable ? Sa personal shoppeuse. Une fashion addict n’est rien sans sa personal shoppeuse à Paris comme à New York, elle ne peut s’en passer. Sauveteuse de dernière minute comme dénicheuse de créateurs ou de pièces uniques, c’est l’indispensable de Carrie.

l COMMENT SE MAQUILLER COMME… GABY ? l

Avec Gabrielle, on fait un bon de l’autre côté des Etats-Unis, direction LA. Le soleil marque ses traits latins autant que ses yeux d’une touche d’un pétillant naturel propre à la côte ouest.

TEINT DORE. Naturellement caramel et ensoleillé son teint est gorgé de soleil. Sans excès. Avec le même savoir-faire que celui décrit dans l’article L’ÉLÈGANCE D’UN BRONZAGE MAÎTRISÉ. Une petite touche de blush pêche de vigne pour créer un doux teint de poupée et l’innocence se mêle avec délice à le sensualité dorée.

MASCARA SUR FAUX CILS. Le regard est de biche, avec subtilité, Gaby opte pour une extension de cils au rendu naturel qui ouvre son regard avec délice. L’option parfaite pour profiter des bains offerts par la douceur estivale de la côté ouest. A souligner d’une touche de mascara selon l’envi.

PAUPIERES DELICATES. Autant elle joue d’un profond liner noir qui marque son œil de profondeur et d’élégance autant elle opte pour la subtilité quand il s’agit de fards à paupières. Rose, taupe ou beige, ils sont posés avec délicatesse en un rendu des plus naturels. A peine visible mais définitivement effet bonne mine.

LEVRES DISCRETES. Son teint latin se mêle à la perfection à la douceur innocente d’un rose légèrement maronné. Naturel, il joue de discrétion et d’une belle humeur. Les rouges intenses n’ont pas leur place dans sa palette, écartant d’elle tout risque de plonger dans une indélicate note de vulgarité.

L’expert indispensable? Son esthéticienne. Le pied se révèle dans ses escarpins ouverts autant que dans sa démarche féline au bord de la piscine. La pédicure à domicile est pour elle aussi indispensable que source de plaisir. Impossible de s’en passer.

l COMMENT SE MAQUILLER COMME… JOAN ? l

Joan Holloway est sans aucun doute la femme fatale la plus haute en couleur et en beauté du monde des séries américaines. La rousse flamboyante de Mad Men en impose par un style qu’elle assume et qu’elle porte avec toute la superbe d’une femme qui n’a peur de rien.

TEINT DIAPHANE. Avec naturel, elle opte pour une carnation d’une blancheur qui tranche parfaitement avec sa chevelure de feu. Tout juste réhaussé d’une pointe de blush pour une jolie dose bonne mine, son teint est certainement la note la plus discrète de son maquillage.

MASCARA IMPOSANT. Joan a besoin d’en imposer et son mascara est un moyen comme un autre de le montrer. Il est ultra-présent autant dans le volume que dans la longueur au point de laisser penser que les extensions de cils sont peut-être de la partie. Son regard n’est en effet pas sans nous rappeler le chapitre LE REGARD DEVASTATEUR DES PARTY GIRLS de l’article L’EXTENSION DE CILS, FEMME JUSQU’AU BOUT DE L’ÉTÉ.

PAUPIERES SOULIGNEES. Le trait de liner s’impose largement sur ses paupières. Epais, dynamique, il lui donne une touche définitivement fatale et joueuse marqué par toute la sensualité des années 60.

LEVRES INCANDESCENTES. Femme fatale sans aucun doute, elle peint sa bouche d’un rouge gourmand, profond, intense… d’une sensualité fabuleuse. Un parti pris que la femme Cliodyna a plus tendance à assumer en soirée que pour une journée business.

L’expert indispensable ? Son coiffeur. Entre son chignon haut parfaitement maîtrisée et sa coloration de flamme, Joan n’est rien sans son coiffeur. Tous les deux amoureux des années 60, ils créent un personnage qui à la hauteur de la personnalité sulfureuse.

l COMMENT SE MAQUILLER COMME… MEGAN ? l

Megan Draper est la beauté absolue des années 60 entre femme forte et fragile, elle oscille mais toujours reste aussi belle. Avant-gardiste, elle porte son époque telle une pionnière.

TEINT NATUREL. Sa carnation naturellement blanche tranche avec sa chevelure d’un brun intense. Elle la réhausse d’une touche de blush pèche avec la même délicatesse que ses consœurs. Une base parfait pour un maquillage qui en impose.

MASCARA ANIMAL. Son regard est celui d’une biche à l’affut. Curieux et plein d’intelligence, il est souligné d’une belle dose de mascara qui le rend aussi envoutant qu’incontournable.

PAUPIERES SOULIGNEES. Le trait de liner est également incontournable, il se joue chez elle d’une virgule qui s’impose seul sur ses paupière et marque son regard d’un trait définitivement félin. A maîtriser.

LEVRES SUBTILEMENT GOURMANDES. Les tons sont orangés ou maronnés, dans le camaïeu sixties. Ils marquent sa bouche d’une féminité discrète, un brin masculine. Un vrai jeu de pouvoir dont vous pouvez vous régaler.

L’expert indispensable ? Sa maquilleuse. Question d’amour de la perfection, sa maquilleuse est sans aucun doute son plus bel expert. A domicile comme au bureau, elle peut la faire déplacer pour une retouche tout en maîtrise et en perfection.